Art dans l’espace public : quand les politiques croisent les pratiques
2014

Texte écrit et publié en conclusion d’une résidence de recherche au centre d’artistes DARE-DARE (Montréal) au printemps 2014. Graphisme : François Lemieux.

Résumé
Depuis le début des années 2000, les pratiques artistiques hors murs semblent avoir le vent dans les voiles, espaces de productions et de diffusion multipliant pour elles les occasions d’accueil. Or, cette offre vient-elle uniquement en réponse à la demande des artistes, ou ne serait-elle pas aussi le résultat de choix opérés, en amont, par les politiques culturelles étatiques ?
Dans un contexte où les différents Conseils des arts mettent, depuis quelque dix ans, une emphase grandissante sur la médiation culturelle, le développement des publics et l’accroissement des liens entre les arts et « la société », la présence de l’art dans l’espace public revêt une importance stratégique considérable. À travers leurs programmes, leurs enveloppes budgétaires et leurs discours, quels rôles les principales institutions subventionnaires attribuent-elles à l’art, et en quoi ces rôles répondent-ils à des tendances économiques et politiques excédant le seul champ culturel? Bref, qu’attend l’État de ces pratiques ? Comment, surtout, ces attentes affectent-elles les pratiques artistiques dans l’espace public ?

Untitled-1